A l' arrivée à Mascat, capitale du sultanat d Oman, et de son sultan « éclairé » Quaboo, nous attend un hôtel luxueux, et au réveil trois beaux gros 4/4, rutilants, tout équipés pour une méharée en autonomie complète dans les déserts montagneux et autres wadis du pays.


Il ne reste plus qu a Romain et moi à aller faire les courses dans le supermarché local pendant que Simon et notre groupe visitent le souq. Viens alors un moment suréaliste... Perdu dans les allées de cet immense Carrefour local, je cherche désespérément à aider Romain, mais ne ramène que des produits inadaptés pour la plupart...Bananes...salées! Biscuits...pas bon! Riz, pas assez! Bref je me cantonne à porter, et à chercher nos 60 litres d'eau pour les 5 jours qui nous attendent , nos centaines de chappatis et autres dattes ainsi que quelques bonbons que je reconnais ! Quand à Romain, il compose menu par menu ce qu il va faire, et jette un œil à « marmitton, » pour avoir la précision manquante...Surréaliste! Je connaissais Romain, maitre es gratton , je découvre un chef cuisto, au Rungis local en train de confectionner des menus, du pays qui plus est !


Et va me chercher de la coriande par ci (« de la quoi ? »), et ramène moi du gingembre par là, etc...

Tous les soir, quelque soit les conditions, Romain confectionnera avec l 'aide de tout le groupe, des repas hors pair, qui feront passer les restos Omanais (tenus par des Pakistanais) pour de pales copies...


Achalandés comme pas deux nous prenons la route pour le wadi bani Auf , afin de grimper à la Gorgette et Snake canyon.

Nous quittons Mascat et ses plantations de fleurs en plein désert , ses palmiers magnifiques et sa superbe mosquée ! Ici l'or noir fait couler l'eau à flot...

Donc Mascat , Seeb, Awabi et notre bivouac sur des terrasses au bord du Wadi, entourés de montagnes et chèvres , à quelques 1000m d 'altitude.

Nous avons commencé à tester les piste locales, ainsi que nos bolides, légèrement différents de nos Clio continentales ! Simon en maitre d'œuvre nous précisant au fur et à mesure ce qui nous attend,du genre « perd pas trop de vitesse, ça passe tranquille ! » le tout avec des rambardes de sécurité inexistantes , et Samira qui me demande « tu maitrises le 4/4? » , « bien sur !!! » .


En ce qui concerne l escalade, du très beau terrain d'aventure nous attend! Surtout dans le Bowl du snake canyon nous nous apprêtons à commettre les premières (ou deuxièmes ?) répétitions des voies Guillaumes (Parfum de souffre, Pire Oman) ainsi qu'une voie Qualizza.


Le rocher n'est pas toujours « raccord », voire « homogène », mais l' aventure est là ! Votre serviteur gratifia même Celine et Olivier d'un « Paris Marseille* », suite à la dislocation fourbe d une bonne main droite... , protégé par un très bon friend et un cablé, ce qui les empêcha de prendre une très belle photo...

*La distance du vol en escalade étant ici figurée par un vol en aéroplane... Un paris Marseille est de taille modeste, un Paris Sydney est monstrueux...quand à un Paris Paris , c'est un aller retour sur la vire ou au sol...

Puis baignade, lavage dans le Snake canyon (magnifique!).


Après trois jours dans ce décor paradisiaque, nous quittons les lieux, franchissons quelques cols avec nos 4/4, arrivons à un point haut ( plus de 2000m) où la vue est magnifique, puis redescendons sur Nizwa, souq, Qurayyat , criée aux poissons , puis spot au bord de mer, retrouvé de nuit par Simon, nous ne savons pas encore comment (une piste à gauche dans le désert, après des pistes à gauche avant des pistes à gauche...).


Jeudi 17, après une nuit passée au bord d'une mer ...agitée! nous partons pour de nouvelles voies , au fond d'un wadi accessible uniquement par voie bédouine. Au fond, une palmeraie magnifique des falajs en bétons (béton descendu à dos d'homme...) nous font comprendre que le lieux est plus qu'entretenu!

C'est au dessus de ce superbe endroit que nous ferons deux grands itinéraires de M.Ratouis, qui a eu du nez !


Puis le soir même, direction TIWI, la Mecque Omanaise.

Le wadi Tiwi est une vallée au fond de laquelle est le village de Mibane, terminus, peuplé par quelques bergers, cultivateurs de dattes, et ou les retombées de l'or noir semblent absentes...

Quelques enfants, chapardeurs parfois, des femmes voilées , un mendiant aveugle, et des hommes voulant à tout pris nos cordes (contre une ou deux chèvres, pas commode en soute...) forment le réceptif. Nous sommes ici à des années lumières de Presles Calanques et autres Verdon. Ici c'est l'Arabie, et l'escalade en a un parfum définitivement autre.

De l'escalade parlons en !!! De 300 à quasi 500metres de face en super rocher, évidement pas du tout patiné ( loin des standard « mondial carrelage » de chez nous à cotation égale), dans les niveaux 5 à 6c , en terrain d aventure , à demeure souvent que les relais , avec vue sur la palmeraie et la mer et la montagne!


Escalade rythmée par l'appel à la prière qui résonne dans le canyon, bref , unique et magique.

Après les escalades baignade et lavage dans les belles vasques du lieu, dans une eau revigorant!


Nous resterons trois jours à faire tous les jours un grand itinéraire sous un ciel définitivement bleu azur, avec une équipe de choc, ainsi que tous les soir, après le thé/café de 17h, la mise en branle du fameux repas reconstituant du chef étoilé Gendey! (Compter au minimum 2h de préparation !).


Le séjour sera clôturé par un grand restaurant à Mascat, ou la Chicha/pastèque fera le bonheur de Mathieu ,Robin ,Patrick et Romain ainsi qu'a moi même, m'autorisant enfin à tirer comme un sapeur sur cet embout, considérant que « chicher n'est pas fumer »!!!


Voici donc dans les grandes lignes le récit de ce voyage à Oman, qui selon les dires serait déjà rentré dans la légende !!! Quand est ce que l'on repart ?

Bravo aux guides et félicitations au groupe qui ramène dans sa muzette quelques morceaux d anthologies de la planète grimpe !

Sylvain.

Facebook icon

Séjour en relation

Derniers articles

Les places restantes pour nos Week-end escalade dans le Vercors

Voici un état des inscriptions pour les WE grandes voies dans le Vercors :

Places restantes au 10/04/2019 pour avril et mai:
WE du 13/04 : deux places. Départ assuré.
WE du 20/04 : Complet.
WE du 27/04 : deux places. Départ assuré.
WE du 04/05 : deux places. Départ assuré.
WE du 11/05 : deux places. Départ assuré.
WE du 18/05: Complet.
WE du 25/05: deux places. Départ assuré.